Bienvenidos a Apartamentos Vilarchao en A Fonsagrada Lugo

Casa construída en 1840 convertida en cinco amplios apartamentos rurales con capacidad para 2, 4 o 6 personas.

En todos ellos se cuida con esmero su decoración rústica, suave y cálida, a fin de no olvidar el verdadero origen de estas estancias.

Todas cuentan con chimenea, zona de tertulia, dormitorios dobles, baño completo y cocina convenientemente equipada. En uno de estos apartamentos, en su zona de tertulia destaca especialmente el mobiliario y disposición de la lareira* original de la casa (*cocina típica gallega).

La distribución e instalaciones que se incorporan al quinto apartamento lo hacen completamente apto para minusválidos.

En los cinco apartamentos disponemos de calefacción, agua caliente, lavandería y televisión.

Además de destacar esta hogareña y entrañable casa podemos disfrutar de su tranquilo entorno donde niños y mayores entrarán en pleno contacto con la naturaleza.

Su ubicación entre bosque y una carretera comarcal (100 m) nos invita a descubrir con comodidad todo el ayuntamiento con su riqueza patrimonial, sus rutas de senderismo, 4×4 y ecuestres, su sabrosa gastronomía, su museo etnográfico,… además de otras actividades.

(Para más información www.fonsagrada.org)
Se admiten animales.
Playa a 45 minutos.
¡Si a todo esto le sumamos la generosa hospitalidad de sus propietarios
queda garantizada su satisfacción!

Casa Rural Apartamentos Vilarchao esta situada a menos de un kilómetro de la comarca de Los Oscos en Asturias, famosa por su tradición en el turismo rural. Las montañas de A Fonsagrada en Lugo representan un lugar ideal para descansa del ajetreo de la ciudad, disfrutar del arte culinario de la zona (pulpo, ternera gallega, porco celta, cocido de Fonsagrada, butelo (botillo).


ruralenpie.es. Encuentra tu alojamiento rural ideal en Lugo

Casas rurales Galicia – Alquiler de casas y apartamentos rurales en Galicia

Contacte con nosotros para mas informacion

Les blessures génitales chez l’homme

Le pénis est un organe fragile dont il faut prendre soin. Cependant, personne ne peut être complètement à l’abri d’un accident dont les conséquences peuvent être très temporaires ou devenir chroniques.

La fracture du pénis

Une fracture du pénis survient le plus souvent pendant une relation sexuelle. Si le terme de fracture est utilisé, il s’agit en réalité d’une déchirure des corps caverneux qui constituent le pénis. Lorsque ce dernier est en érection et gonflé de sang, les tissus sont alors très tendus et leur fragilité augmente. Si un mouvement vient fléchir le pénis, les corps caverneux ne peuvent souvent pas résister à la pression et se déchirent, provoquant l’afflux du sang présent sous la peau. Un hématome, important et très douloureux, se forme alors.

S’il suffit en général d’attendre que le douleur passe à l’aide d’antalgiques et d’anti-inflammatoires sous surveillance d’un médecin, une fracture du pénis peut dans les cas les plus graves requérir une intervention chirurgicale urgente. La plaie est refermée et l’érection devra être évitée pendant au moins 2 mois.

Suite à cela, la majorité des hommes devra également suivre un traitement de la dysfonction érectile.

La maladie de La Peyronie

La maladie de La Peyronie se déclare principalement chez les hommes âgés de plus de 50 ans. Elle se caractérise par une perte d’élasticité des tissues caverneux qui composent le pénis, due à l’apparition de plaques scléreuses. Par conséquent, il devient très difficile d’obtenir une érection normale, le pénis restant courbé. Les relations sexuelles deviennent alors impossibles.

Là encore, le traitement de la DÉ peut être efficace dans une certaine mesure. Un traitement adapté devra également être prises complément et, dans les cas les plus sérieux, une intervention chirurgicale pourra être réalisée.

Autres causes

D’autres causes peuvent provoquer des blessures du pénis. Celles-ci peuvent être très diverses et incluent par exemple certaines formes de cancer, qui attaquent les nerfs nécessaires à l’érection, des blessures de la moelle épinière et de la zone pelvienne, ou encore une chirurgie de la prostate.

Enfin, il ne faut pas minimiser l’importance que peuvent avoir les troubles de la circulation, qui empêchent l’afflux normal de sang provoqué afin d’obtenir une érection. Ainsi, l’hypertension artérielle, le diabète et le cholestérol sont parfois responsables de blessures durables menant à des dysfonctions érectiles.